Vu dans la presse

Innitiatives et développement - Resagri 56

Depuis plus de 10 ans pour certains, 3 mois pour d’autres… l’expérience acquise dans les groupes Ecophyto des réseaux CETA35 et Rés’Agri 56 est grande ! Pour autant, tous ces groupes ont en commun de poursuivre leur démarche de progrès pour faire toujours mieux avec moins de produits phytosanitaires.

Retrouvez les travaux du groupe DEPHY CETA Minidose, et des groupes CETA Ecophyto 30 000 : Haute Rance, Sud, La Flume, Pylone, Brocéliande et Dol.

Lire le dossier

Paysan Breton

Le 21 mai, l’ETA Hervé a réalisé un 2e passage de roto-étrille. L’outil de 12 m de largeur, réglé au minimum en agressivité, est passé à 5 km/h dans le maïs.
Le Ceta35 a organisé une rencontre « bout de champ » permettant de découvrir les premiers résultats du désherbage mécanique du maïs mis en place sur le Gaec Touchasse à Saint-Rémy-du-Plain (35).

Lire l'article

Réussir Grandes Cultures n°354 - Février 2021

Entre produits répulsifs et système d’effarouchements, il n’existe pas de solution miracle empêchant les pigeons et corvidés de s’attaquer aux semis de cultures de printemps. L’installation d’un couvert végétal masquant les lignes rencontre plus ou moins de réussite. Résultats.
[...]
En maïs, Arvalis, en collaboration avec d’autres organismes, a lancé des essais pour évaluer plusieurs méthodes. En Bretagne, le Ceta 35 a déjà quelques expériences en la matière. « Nous testons la technique de semis de blé sur maïs depuis trois ans, dans l’objectif de lutter contre les dégâts de taupins en détournant les larves des semences de maïs. Or, nous avons constaté sur une parcelle que la partie de maïs semée avec du blé avait subi beaucoup moins de dégâts de la part de corbeaux que celle sans la céréale », rapporte Jean-François Garnier, responsable de l’équipe cultures au Ceta 35.
 

Lire l'article

La France Agricole n°3886 - 15 Janvier 2021

En Ille-et-Vilaine, avec son groupe Ceta, Laurent Thiébot travaille sur la réduction de son empreinte carbone pour revendre des crédits carbone.

Quelque 887 tonnes de dioxyde de carbone (CO2), c’est le gain potentiel de carbone que le Gaec Thiébot, à Piré-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), devrait dégager sur cinq ans en mettant en œuvre des mesures pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et en stockant du carbone.

Lire l'article

Travaux & Innovations n°273 - Décembre 2020

En Ille-et-Vilaine, le CETA35 fédère 45 groupes d’agricultrices et agriculteurs, pour 480 exploitations agricoles. Avec la crise sanitaire et le confinement, cette association de formation et d’accompagnement technique et stratégique a réorganisé son fonctionnement, notamment par une accélération du recours aux activités à distance, via des groupes WhatsApp, des formations mixtes digitales, des réunions en visioconférence.

Lire l'article

Catalogue des formations
2021 - 2022
Envie de découvrir
une réunion ?
Découvrir le
CETA35

Les groupes CETA

530 agriculteurs répartis en 50 groupes CETA sur l'Ille et Vilaine et les départements limitrophes

  • 25 groupes lait dont 3 bio
  • 22 groupes culture dont 4 bio
  • 3 groupes porcs

Connectez-vous à votre compte